DynamE
Université de Strasbourg
CNRS
Misha
Accueil
Vous êtes ici :  Accueil   >   Recherche contractuelle   >   Collaborations internationales et européennes

Collaborations internationales et européennes

  • Idex : Savoirs experts et Politique. Les sciences sociales au service de la démocratie libérale depuis 1945 (SaPol)
    Responsables : Emmanuel Droit (DynamE) et Valérie Valérie Lozac’h (Sage)

    Le programme de recherche constitue une entreprise interdisciplinaire inédite au sein de l’université de Strasbourg. D’un point de vue intellectuel, ce projet a pour ambition d’engager la science politique et l’histoire sociale et culturelle de l’Europe dans un dialogue fécond autour de l’articulation entre savoirs experts et gouvernance politique dans l’Allemagne contemporaine. L’étude de ce cas présente en effet un intérêt particulier, tant en raison d’une porosité institutionnalisée entre champs académique et politique, que d’une situation géopolitique extrêmement perméable aux enjeux scientifiques et idéologiques de la démocratie libérale. L’analyse portera non seulement sur la période de la division entre la RFA et la RDA et  de la concurrence normative entre les deux États, mais aussi sur le défi de la réunification et de la transition (post-)communiste dans une perspective attentive aux circulations de modèles et de savoirs experts dans des espaces européens et internationaux.

    Ce projet rassemble des spécialistes de l’Allemagne et/ou de l’Europe partageant le souci intellectuel d’interroger les relations entre savoir et pouvoir. L’effort de recherche portera sur la conduite d’enquêtes qualitatives associant archives, biographies et entretiens dédiées aux institutions comme la Bundeszentrale für Politische Bildung, les principaux instituts économiques ouest-allemands créées avant ou après la Seconde Guerre mondiale – IfW (Kiel), DIW (Berlin), Ifo-Institut (Munich), RWI (Essen) et l’IWH (Halle) fondé en 1992 – la fondation Friedrich Ebert, proche du parti social-démocrate allemand et     la Bundesstiftung zur Aufarbeitung der SED-Diktatur (fondation pour le traitement de la dictature du SED). En outre, le projet inclut l'analyse des fondations américaines (et le programme IREX d’échanges scientifique en Europe) et leur rôle dans le financement de programmes intellectuels néo-libéraux destinés à former des cadres d’Allemagne de l’Ouest mais aussi de l’Est à partir de 1975
  • Projet Usias - Parcours de vie et négociation des appartenances chez les descendants de familles immigrées
    Responsable : Ursula Apitzsch
    Une étude comparative qualitative de l'impact des politiques sur deux générations dans les régions métropolitaines de Strasbourg et de Francfort-sur-le-Main
    Mai 2017 - avril 2019
  • Projet UFA Socialisation, familles et genre en contexte migratoire- une évaluation biographique des politiques portant sur l’apprentissage des langues par les migrants en France et en Allemagne.
    Responsables : par Catherine Delcroix en collaboration avec Lena Inowlocki et Ursula Apitzsch, professeures de sociologie (Université Goethe de Francfort)
    Ce projet de recherche est mis en œuvre par un réseau de chercheurs, de post-doctorants, de doctorants et d’étudiants en Master financé par l’Université Franco-Allemande (UFA) depuis 2013. L’UFA a également financé l’école d’hiver (novembre 2016) qui a permis de présenter les premiers résultats de cette recherche commune. Un nouveau financement va être demandé pour 2018-19 pour poursuivre les activités du réseau. De son côté l’Université de Strasbourg finance également le groupe de recherche par un contrat doctoral Idex  (3 ans)et un post-doctorat de 18 mois. Le financement de l’UdS permet de développer une base de données MIGREVAL où sont  analysées et archivées les données de cette recherche (en cours depuis 2015).http://migreval.hypotheses.org
  • Grant de la Fondation Gerda Henkel : Historicizing the Airport Security Dispostive: on the emergence of the securitized subject
    Responsable : Emmanuel Droit
    Doctorant : Mickaël Georgeault

    This research project raises the central question concerning the relationship between security, technologies and subjectivities. It focuses on the historicity of airport security and its socio-political repercussions, ie. the production of a global “securitized subject”. We want to point a fundamental tension between Western modern values like mobility and freedom and the need to secure places like airports. How has a new spatial order been produced after 09/11 and how has it impacted the passengers? What kind of verbal and physical interactions takes places at international airports?
    Our hypothesis is to show the paradigmatic shift from preventing to predicting  in the history of airport security control with the emergence of new technologies of profiling. We want to reconstruct the evolution from a “one-size-fits-all” security screening approach to a risk-based, intelligence-driven strategy, which includes a Behaviour Detection and Analysis Program. That’s why it is necessary to go back to the early 1970s, which represent a turning point in the relationship security/freedom.
    More fundamentally, our project raises the philosophical and ethical questions of the balance between freedom and security, exclusion and integration on the one side and the future of the constitutional state (in terms of respect of human rights) on the other side. Which price are we ready to pay in order to feel secure?
    On the basis of an historical analysis, the political challenge is to show the necessity to find a good balance between national interest and individual liberties.
    Airport works as a concrete site of observation, as a social microcosm that allows us to analyse a political discourse about security (the political and juridical norms) and to produce a “thick description” of airport security practices (pre-screening, check-in, visual inspection and ‘behaviour observation’) and experiences.



Rechercher dans le site

Actualités

Pour la rentrée 2019-2020, 4 nouveaux recrutements intègrent notre unité : Marie de Rugy, MCF Histoire contemporaine et relations...

Maurice Carrez, Professeur des Universités Finlande, difficile indépendance France inter - Emission "La marche de l'histoire" produite...

Consulter tous les actualités

Parutions

Emmanuel Droit Collection La Suite des temps, Gallimard   Produit de la guerre froide, née de la volonté de l'URSS de coordonner...

Sous la direction de Agnès Clerc-Renaud, Colette Méchin, Antônio Da Silva Câmara, Lidia Maria Pires Soares Cardel Traductrice des...

Consulter toutes les parutions