DynamE
Université de Strasbourg
CNRS
Misha
Accueil
Vous êtes ici :  Accueil   >   Axes de recherche

Axes de recherche

DynamE structure son activité autour des six axes suivants:

L’axe 1, Résistances et ambivalences par rapport à la construction européenne, recourt à la profondeur historique pour prendre la mesure des oppositions et des alternatives actuelles à la construction européenne. Il développe une analyse comparative systématique des discours et pratiques des organisations de trois familles politiques : les formations communistes, post-communistes et altermondialistes ; les mouvements et partis d’extrême-droite ;  et les partis populistes de rupture (M5S…). Les corpus étudiés sont en plusieurs langues (notamment français, allemand, anglais, russe, turc…).  De plus une analyse spécifique complète est faite sur le cas de la Turquie. 

(En savoir plus...)

L’axe 2, L’unification par les conflits ; histoire, concepts, mémoires, analyse les dimensions conflictuelles et belligènes de l’histoire de l’Europe, de Lisbonne à Vladivostok, et les conditions dans lesquelles leurs potentialités unificatrices et socialisatrices peuvent prendre le pas sur la reproduction de leurs dynamiques agonistiques. Pour ce faire il étudie les antécédents, le déroulement et les effets des conflits, les tensions et les signes par lesquels ils se manifestent, les négociations et médiations.

(En savoir plus...)

L’axe 3, Frontières, inter-régionalisme et acteurs de l’intégration européenne, montre comment l’intégration de l’Europe ne s’est pas seulement construite « par le haut » mais aussi de proche en proche, notamment à partir de relations transfrontalières et interrégionales. Il œuvre à la création d’un réseau européen de recherches pluridisciplinaires - histoire et sciences sociales - sur la coopération transfrontalière. Il cherche aussi à comprendre pourquoi les frontières ont été et demeurent souvent un facteur de division.

(En savoir plus...)

L’axe 4, Etre européen : corps, santé, tournants biographiques, donne des éléments pour penser ce que c’est qu’être Européen à travers les transformations des rapports au corps, à la santé, ainsi qu’aux moments de transition entre âges de la vie. Il recourt à des recherches comparatives pour montrer comment la gestion de normes plurielles – sur l’enfance, l’alimentation, l’adolescence, la sexualité, la fin de vie…- participe à la socialisation des Européens.

(En savoir plus...)

L’axe 5, Circulation des savoirs, des croyances et des normes, pose la question des conflits de normes et de l’inter-normativité à partir d’exemples de circulations transeuropéennes de savoirs, de croyances et de valeurs. Il étudie notamment l’histoire des échanges conceptuels et méthodologiques, au sein de l’Europe, entre diverses conceptions du libéralisme, de la religiosité, de la confiance, de la figure de l’étranger…, et plus généralement la manière dont les savoirs se constituent au cours de controverses interculturelles.

(En savoir plus...)

L’axe 6, Migrations, mobilités, européanisation, étudie les effets à moyen et long terme, sur une « société européenne » en voie de constitution, des mobilités intra-européennes, ainsi que ceux des migrations intercontinentales pensées dans le cadre des rapports entre l’Europe et le Maghreb, la Turquie, le Proche-Orient…. . Les dynamiques d’hybridation culturelle réciproque engendrées par la rencontre et les interactions entre migrants et Européens ne peuvent être réduites à l’européanisation des générations suivantes. Il étudie aussi anthropologiquement la projection de l’Europe (coloniale et postcoloniale) hors de ses frontières, qui a généré des processus très diversifiés d’européanisation.

(En savoir plus...)

Rechercher dans le site

Actualités

Journée d'étude « Déplacements forcés de populations et « crise » humanitaire. Quelle politique européenne pour l’Europe ? » organisée par...

Le compte-rendu du colloque "ordres et désordres au jardin – enjeux écologiques et sociaux", qui a eu lieu à la MISHA les 23 et 24 mars...

Consulter tous les actualités

Parutions

Fondé en 2013, l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), nouveau parti d’extrême droite, connaît un succès électoral fulgurant qui n’avait...

Consulter toutes les parutions