dissertation writing service malaysia ottawa homework help go.hrw.com research papers on corporate social responsibility online essay character count best site to buy research paper proofreading and editing services how to write a science paper best college application essay ever scholarship people who write papers
DynamE
Université de Strasbourg
CNRS
Misha
Accueil
Vous êtes ici :  Accueil   >   Actualités et agenda

Les suicidés de Demmin

Emmanuel Droit

 

30 avril 1945 : Hitler se suicide dans son bunker de la chancellerie de Berlin. Au même moment, au nord de la capitale du Reich, des unités de l’Armée rouge s’apprêtent à investir Demmin, une petite ville de Poméranie-Occidentale à la confluence de trois cours d’eau : la Peene, la Trebel et la Tollensee.
En faisant exploser les trois ponts qui enjambent la ville hanséatique, les dernières unités de la Wehrmacht rendent impossible tout repli des habitants vers l’ouest de l’Allemagne. Pris au piège, terrés dans leurs caves, ces derniers attendent anxieusement l’arrivée des Soviétiques, présentés depuis des mois par la propagande nazie de Goebbels comme des « bêtes bolcheviques ».
Et puis tout bascule en quelques heures… Les Soviétiques transforment Demmin en un espace de violence, se livrant à des pillages et à des viols dans une ville en proie aux flammes d’un gigantesque incendie.
Ce drame qui se joue à Demmin entre le 30 avril et le 4 mai 1945 est très particulier dans la mesure où ce déchaînement de violence conduit des centaines de personnes, à commencer par des femmes et des enfants en bas âge, à se suicider.
Comment cette ville a-t-elle pu être le théâtre de cette « orgie de suicides » ?
Ce suicide collectif a-t-il été le résultat d’un « mouvement de panique » ? A-t-il constitué de manière consciente une stratégie de sortie de guerre ? Dans quelle mesure le discours idéologique de fin du monde diffusé par les nazis a-t-il pu influencer le comportement collectif des habitants de Demmin ?
En s’appuyant sur de nombreux témoignages, cette enquête historique cherche à comprendre et à donner du sens à cette « pulsion suicidaire allemande » en sortant des schémas interprétatifs globaux sur la violence de guerre.

Info publiée le : 18 novembre 2021
Rechercher dans le site

Actualités

Soutenance de thèse de Jennifer Wright« La Sécurité Nucléaire et le Risque de Prolifération Non-Étatique en Inde et au Pakistan »17...

Emmanuel Droit, professeur d'histoire contemporaine à Sciences Po Strasbourg Intervention dans l'émission Cultures monde - France...

Consulter tous les actualités

Parutions

Emmanuel Droit   30 avril 1945 : Hitler se suicide dans son bunker de la chancellerie de Berlin. Au même moment, au nord de la capitale...

Alain Bihr, Roland Pfefferkorn   Pourquoi analyser les inégalités entre catégories sociales en termes de système ? Comment les...

Consulter toutes les parutions